Lundi 30 juin

Itinéraire

Après une courte nuit à l’hôtel de l’aéroport et un petit déjeuner pantagruélique, nous prenons possession de notre 4×4 et passons à Reyjavik pour récupérer le matériel de camping que nous avions loué.

Première déconvenue, la responsable de l’agence de location de matériel nous indique qu’une alerte météo est en cours sur l’ensemble de l’île, et que de très forts vents et pluies sont prévus pour les deux prochains jours. En conséquence le camping est fortement déconseillé. Nous décidons donc de changer nos plans, et de ne pas commencer par nous rendre dans les montagnes (où le camping est quasi obligatoire), mais de partir vers le Sud en suivant la route 1.

Premier arrêt à Selfoss, ville inintéressante mais avec de nombreux supermarchés, afin de faire le plein de provisions, puis direction Skogafoss, notre destination du soir.

Sur le chemin, malgré la pluie qui tombe, nous nous arrêtons pour admirer Urriðafoss, qui nous tends les bras à deux pas de la route. C’est notre première cascade du séjour, elle n’est pas très photogénique du fait de sa faible hauteur, mais ça reste assez impressionnant à voir, et nous passons un peu de temps à lui tirer le portrait.

Urriðafoss

 

Nous arrivons ensuite à Skógafoss sous la pluie. Compte tenu de l’alerte météo, nous n’avons pas planté la tente, et l’auberge de jeunesse étant complète, nous avons pris une chambre d’hôtel …. qui nous a couté le prix de 6 nuits en camping, budget hébergement explosé dès le premier soir ! Et pour couronner le tout, comme nous n’avions pas le droit d’utiliser la cuisine commune de l’auberge de jeunesse, nous avons fait cuire nos pâtes ….. sur le réchaud dans la salle de bain de la chambre.

Malgré le mauvais temps, nous ne pouvions pas passer à côté d’une séance photo : Skógafoss est une merveille, ses proportions idéales en font une chute extrêmement photogéniques : pose courte, pose longue, plan serré, plan large …. Tout lui réussit !

Skógafoss (1)

Après une première séance photo bien humide et son lot de gouttes sur l’objectif, nous sommes rentrés à l’hôtel, pour en ressortir presque aussitôt pour une seconde séance, car contre toute attente la pluie s’est arrêté pendant environ une heure.

Skógafoss (2)

 

Skógafoss (3)

 

Skógafoss (4)

 

Dimanche 29 juin                                                                             Mardi 1er juillet

 

Ils sont 2 commentaires


Publier un nouveau commentaire