Samedi 12 juillet

Itinéraire

Nous profiterons ce jour là d’une belle matinée de beau temps, qui nous permet de faire notre première (et quasiment seule) randonnée du séjour, le long du petit sentier côtier qui relier Hellnar à Arnarstapi.

Hellnar

Nous poursuivons ensuite notre route vers l’ouest et l’extrémité de la péninsule.

Route 574, péninsule de Snaefellness

Un arrêt sur la plage de Djúpalónssandur nous permet d’apprécier une belle vue sur le Snæfellsjökull, dont le sommet est enfin dégagé.

Djúpalónssandur

Un panneau nous apprend qu’un bateau de pêche y a fait naufrage en 1948, et que nous sommes invités à ne pas toucher ou déplacer les débris de l’épave.

Une petite demi heure de marche dans un champ de lave nous permet d’accéder à la jolie plage déserte de Dritvik. Difficile d’imaginer que Dritvik fut l’un des ports de pêche les plus actifs de l’île, hébergeant jusqu’à 60 bateaux et 400 pécheurs.

Dritvik

Un dernier coup d’oeil au Snæfellsjökull et nous repartons …

Snæfellsjökull

… pour atteindre l’extrémité ouest de la péninsule, et le volcan Saxhóll.

Saxhóll

Nous retrouverons les nuages lors de notre arrivée sur la partie nord de la péninsule. La route 574 serpente entre la mer et les montagnes, jusqu’au village de Grundarfjörður, que suprlombe la « montagne église »,  Kirkjufell.

Kirkjufell

Le long de la route, quelque chevaux islandais dans une attitude observée très fréquemment (épouillage mutuel ?).

Chevaux islandais

Nous ferons escale ce soir là à Stykkishólmur, petit village au bord de la magnifique Breiðafjörður, baie constellée de millier d’ilots, séparant la péninsule de Snaefellness des fjords de l’ouest.

Eglise de Stykkishólmur

 

Vendredi 11 juillet                                                                    Dimanche 13 juillet

Il n'y a pas de commentaires